•                                                         LE CHAT 

     

    Viens,mon beau chat,sur mon coeur amoureux;

    Retiens les griffes de ta patte,

    Et laisse moi plonger dans tes beaux yeux amoureux

    Mélés de métal et d'agate.

     

    Lorsque mes doigts carésses à loisirs

    Ta téte et ton dos élastique

    Et que ma main s'énivre de plaisir

    De palper ton corps électrique

     

    Je vois ma femme. En esprit son regard

    Comme le tien aimable et béte

    Profond et froid,coupe et fend comme un dard

     

    Et des pieds,jusque à la téte

    Un air subtil,un dangereux parfum

    Nagent autour,de son corps brun

     

                                  Charles Beaudelaire

                                

     

     

     

     

                                     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Février à 19:42

    Beaudelaire a écrit plusieurs poèmes sur nos amis moustachus. Toujours très bien observés.

      • Lundi 20 Février à 20:34

        Bonsoir JEAN-MARC: L'histoirede france nous contes que beaucoup d'hommes politiques comme richelieu s'entouré de chats écrivains et poètes on apprécis leurs compagnies,un chat c'est ci mognons et plaisant à regarder vivre, Merci de votre visite Amitié

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :